AccueilCommuniqués de presseGastronomieArticle en cours

Marc Dubedout, un courtier qualifié.

Marc Dubedout est un courtiers en vins. Il suit les traces de son père et de son grand père, eux aussi courtiers en vins de Bordeaux. Il est le fondateur du bureau de courtage Dubedout.

Fils d’un courtier en vins, Marc Dubedout est le gérant de l’entreprise Sarl Bureau Dubedout.

Parcours scolaire et professionnel

Troisième génération de courtiers en vins de sa famille, Marc Dubedout est né le 25 août 1962 à Bordeaux. Cadet de 4 enfants, il est le seul à continuer le métier de son grand-père et de son père.
Il a effectué ses études à l’école primaire de Condat, au collège Château Gaillard et au lycée Max Linder de Libourne. Après l’obtention de son Bac D en 1981, il suit des études de commerce à l’École de Commerce de Bordeaux.
En 1984, il décroche son diplôme universitaire de technologie (DUT) en techniques de commercialisation (TC) à l’Institut de Technologie de Bordeaux Montesquieu.
Il travaille successivement en tant qu’animateur de dégustations de vins dans les grandes surfaces, releveur de compteur chez EDF, récepteur au guichet de la Caisse d’Épargne et serveur dans un restaurant de Dallas.
Marc Dubedout démarre sa carrière professionnelle en tant qu’Attaché Technique à la formation à l’ACIFOP (Chambre de Commerce et d’Industrie de Libourne), avant de travailler en tant qu’Attaché commercial Export Allemagne au sein de la société MESTREZAT, négociant en vins à Bordeaux.
À la fin de son contrat, il fonde en 1987 le Bureau Dubedout, spécialisé dans le courtage de vins. Il a été nommé vice-président du Syndicat Régional des Courtiers en Vins et Spiritueux de Bordeaux jusqu’en 2016.

La fonction de courtier

Le courtier est un intermédiaire de commerce qui met en relation le négoce et la production. Il a pour mission de conseiller efficacement et discrètement ses clients.
De nos jours, pour accéder à ce métier, un stage d’au moins trois mois auprès d’un courtier professionnel est nécessaire. À la fin de la formation, il faut passer l’examen d’aptitude professionnelle en vins de courtier.
Pour prospérer dans ce métier, il convient de suivre une double formation, commerciale et technique. La formation technique est un plus pour la connaissance du produit. Elle permet d’aller plus loin dans la commercialisation.
Le courtier en vins doit être à l’affût de toutes les opérations qui peuvent influer le marché, tant au niveau local qu’au niveau international. Il se doit de connaître les prix de vente et d’achat du marché pour satisfaire davantage sa clientèle.

Si vous voulez avoir plus d'informations, vous pouvez consulter le site officiel mais aussi sur Google Plus, Youtube et Pinterest.

datePublié le :